20/09/2019 : Bertrand Hurel

Le passage des budgets logiciels des entreprises du CAPEX à l’OPEX a fait couler beaucoup d’encre. En effet, la révolution liée à l’arrivée du cloud a considérablement changé la donne. Les applicatifs sont désormais dans le territoire de l’usage et sont associés à des dépenses d’exploitation. Seules quelques solutions critiques gardent encore le statut d’offres on premise. Néanmoins, pour la sécurité, le modèle SaaS prévaut : les budgets dédiés à ces solutions offrent un point de vue révélateur sur l’avenir du leasing, et laissent entrevoir un futur dans lequel le hardware est utilisé en mode « as a service ».

Comprendre l’importance des revendeurs   

Le passage au modèle SaaS est une évolution constante. D’ici peu, le cloud aura relégué le modèle de licence on premise au registre de la préhistoire. Dans cette dynamique de transition, les éditeurs, revendeurs et intégrateurs jouent un rôle central.

En effet, ces derniers sont en contact direct avec les entreprises et connaissent mieux que quiconque leurs besoins. Que ce soit pour une TPE ou une ETI de 5000 collaborateurs, les revendeurs expliquent, conseillent, évangélisent. Le leasing est toujours au centre de ces échanges.

Chaque entreprise dispose de besoins spécifiques en termes de leasing. Pour les plus petites structures, l’enjeu sera celui de la trésorerie ; pour les plus grandes, de disposer de services compatibles avec les principales normes comptables telles que l’IFRS, le French Gaap ou l’US Gaap.

L’acquisition de ressources informatiques passe alors à travers le filtre comptable. C’est à ce stade que les revendeurs ont la capacité de présenter les nouvelles offres de services des éditeurs et des constructeurs du marché.

 

Les solutions de sécurité informatique : un pont vers le full service

Jusqu’à présent, la frontière entre CAPEX et OPEX tirait une ligne claire entre budgets matériels et logiciels. Or, les lignes bougent : les investissements logiciels ont définitivement migré dans le camp des dépenses d’exploitation alors que le matériel reste prédominant dans les dépenses d’investissement. L’arrivée du cloud pousse également les entreprises à migrer vers du full service et des infrastructures distantes. Désormais, des territoires intermédiaires se créent : la sécurité en fait partie.

Depuis plusieurs mois, des éditeurs de solutions de sécurité proposent à leurs clients d’intégrer des logiciels en mode SaaS tout en louant les appliances nécessaires à leur fonctionnement. Une révolution dans un univers ou le matériel dédié aux solutions de sécurité était vendu et non loué.

Ce glissement marque le changement vers le tout service. Dans cette transition, les revendeurs jouent un rôle clé et doivent être pleinement intégrés à la chaîne de formation pour appréhender les enjeux sécuritaires d’un marché en évolution constante.

Bertrand Hurel, juin 2019

 

 

 
 
A lire aussi
Exclusive Capital s'implante en Belgique

Exclusive Capital s'implante en Belgique

25/11/2015 : Actu financière

Exclusive Capital annonce la création de sa nouvelle entité de financement et de leasing en Belgique Exclusive Capital has announced the opening of its financing and leasing...

 
Bertrand Hurel
Bertrand Hurel

Recherche par catégorie